La 3D dans l’industrie : bien plus qu’un gadget

Si la numérisation des données dans l’industrie a déjà fait son chemin, l’exploitation et l’enrichissement des données permettant d’en révéler tout le potentiel reste encore à faire dans beaucoup d’entreprises. La 3D est une des solutions les plus avancées, mais aussi les plus simples pour entrer dans le monde de l’industrie 4.0

La 3D, un outil souvent simple à mettre en place

Industrial 4.0 , Augmented reality concept. Hand holding tablet with AR service , maintenance application and calling technician for check destroy part of smart machine motor in smart factoryOn perçoit souvent l’imagerie en 3 dimensions comme quelque-chose de complexe et coûteux, réservé au monde de la conception ou aux arts. Pourtant, les progrès de l’informatique et de l’imagerie numérique rendent à la fois la modélisation 3D plus facile, mais aussi son utilisation plus pratique.

Le BIM, par exemple, permet d’obtenir facilement un plan 3D précis du site industriel, comprenant la plupart des informations essentielles utiles aux travaux du BTP et de la maintenance. C’est le cas de la GMAO Altair Enterprise, qui permet via son module 3D de suivre la maintenance, mais aussi visualiser en temps réel les informations des capteurs connectés.

Dans la production aussi, la 3D peut montrer son utilité. Airbus par exemple utilise la superposition d’image virtuelle et réelle pour l’assemblage de certaines pièces de ses avions. Les modèles 3D étant déjà existant à la conception, leur exploitation n’en a été que facilitée.

Réalité virtuelle et augmentée : des outils rentables pour les entreprises

Modèlisation 3D d'un site industriel, comprenant des bâtiments adiministratifs, au sein de la GMAO Altair Enterprise

Modélisation 3D d’un site industriel.

La 3D, ce n’est pas qu’un outil moderne pour se faire mousser lors des conférences de presse. C’est au quotidien un outil qui permet de gagner du temps, de différentes manières.

Lors de la préparation d’intervention ou de la formation, un modèle virtuel permet d’appréhender le terrain, ayant la même utilité que les préparations d’opérations chirurgicales en réalité virtuelle.

Pendant les opérations, en production ou en maintenance, la réalité augmentée permet de gagner à la fois en assurance, précision et rapidité d’exécution. Les techniciens d’Airbus peuvent gagner ainsi jusqu’à 7 heures sur l’assemblage de pièces grâce à la 3D. La rentabilité de ce système a été atteinte en un an : Un délai plus court que beaucoup d’investissements productifs.

Enfin, la 3D rend possible l’intervention à distance d’un expert sans avoir besoin de les faire déplacer, parfois d’un continent à l’autre.

Bookmark and Share