Air Liquide et Hyundai lancent la voiture à hydrogène de série en France

Une première en France : deux véhicules électriques à hydrogène de série (Hyundai ix35) ont été immatriculés et mis en circulation en France par Air Liquide.

Au XIXe siècle, le gaz de bois (~50% de dihydrogène) éclairait nos rues. Au XXe, l’hydrogène propulsait les fusées dans l’espace… Ce gaz, rare dans l’atmosphère mais pouvant être produit massivement à partir de l’eau et des hydrocarbures, a été rapidement pressenti comme combustible de choix, pour son efficacité énergétique et l’absence totale de pollution émise lors de la combustion (il n’en sort que de la vapeur d’eau).

Les premiers véhicules à hydrogène ont été sans surprise des moteurs à explosion. On peut citer pour exemple la BMW hydrogen 7 ayant été mis en circulation en Allemagne en 2006, avec une production très confidentielle de 100 exemplaires.

L’autre voie de l’hydrogène

Voiture électrique à hydrogèneMalgré la maturité de la technologie et sa sûreté, les véhicules au gaz n’ont pas la cote en France. Le parc GPL représente 0,5 % du parc total de véhicules en France, quand il atteint 15 % en Pologne et même 37 % en Turquie.

Air liquide a donc pris les devants sur ce marché prometteur avec un angle d’attaque tout à fait différent : plutôt que miser sur le moteur à explosion, le leader mondial du gaz liquéfié a choisi de parier sur le véhicule électrique à pile à combustible hydrogène. Exploitant la même réaction entre le dioxygène et le dihydrogène mais à plus basse température, les piles à combustibles produisent de l’électricité qui alimentent ensuite le véhicule.

Cette technologie, permettant d’obtenir un rendement supérieur ainsi qu’une plus grande compacité, équipe déjà des véhicules de levage dans plusieurs entrepôts ainsi que plusieurs dizaines de bus, circulant dans les agglomérations d’Oslo (Norvège), Aargau (Suisse) ainsi qu’à Whistler (Canada). La transposition à des voitures pour particulier constitue une nouvelle étape vers la démocratisation de cette technologie.

1000 Véhicules Hyundai ix35 devraient être produits dans l’usine d’Ulsan en Corée du Sud d’ici 2015. Ces véhicules ont une autonomie annoncée de 600 km (un record pour de l’électrique !).

 

Bookmark and Share