Santé : bien se protéger contre le bruit 5

Le bruit est omniprésent dans l’industrie et dans la sous-traitance industrielle. Bien qu’il existe des normes, il reste des progrès à faire dans la préservation de ces organes fragiles que sont les oreilles…

Directives Européennes 86/188 et 2003/10/CE

panneau-protection-ouie-oreille-sonore
Le cadre normalisant la protection des travailleurs contre le bruit s’est construit en deux étapes. En 1986, la directive 188 a posé les premiers jalons de la réglementation actuelle, en fixant un seuil moyen de 85 dB(A) et de 135 dB en crête au-delà duquel il est recommandé de renseigner le personnel et de mettre à disposition des protection auditive.

Cette première étape a permis une prise de conscience collective du monde du travail, face à une nuisance auquel on s’accommode sans  se rendre compte de l’impact pour la santé sur le long terme.

La seconde directive, datant de 2003 et appliquée en France depuis 2006, emboîte le pas en durcissant les règles :

  • La formation et la mise à disposition de protection devient obligatoire dès 80 dB(A)
  • Le port de protections adéquates devient quant à lui obligatoire à partir de 85 dB(A)

En outre, la protection auditive doit permettre d’atteindre un niveau sonore de 70 à 85 dB (niveau sonore d’une rue passante), permettant de percevoir les sons extérieurs (important pour la sécurité) tout en prévenant les traumatismes auditifs.

Le temps d’exposition acceptable en fonction des dB

La base de cette directive est l’échelle de temps d’exposition au bruit avant de provoquer un traumatisme. Comme la puissance sonore double tous les 3 dB, le temps d’exposition suit la même courbe :

  • <80 dB(A) : plus de 24h/jour (rue passante, restaurant)
  • 82 dB(A) : 16 heures
  • 85 dB(A) : 8 heures (rotative d’imprimerie, cabine de semi-remorque)
  • 88 dB(A) : 4 heures
  • 91 dB(A) : 2 heures (atelier mécanique, raboteuse)
  • 100 dB(A) : 15 minutes (scie circulaire, chaudronnerie, tronçonneuse, concert rock)
  • 112 dB(A) : 56 secondes (marteau-piqueur, presse / extrudeuse)
presse hydrolique

Les presses comptent parmi les outils industriels les plus dangereux pour l’audition.

Comme vous pouvez le constater, le seuil de 80 dB (mise à disposition obligatoire de protection) correspond à limite d’exposition moyenne sur 24 heures. Le seuil de 85 dB(A) rendant obligatoire le port de protection correspond au niveau au-delà duquel une journée de travail de 8 heures peut entraîner des problèmes auditifs.

Comment se protéger contre le bruit ?

Les solutions les plus performantes sont à chercher du côté des casques électroniques à atténuation dynamique, parfois munis d’une radio FM. Utilisé par exemple par les pilotes d’avions de chasse, ils utilisent des microphones pour envoyer une onde sonore neutralisant le son extérieur, permettant un silence presque complet mais laissant passer les communications vocales et ajoutant les communications radio.

Cette solution high-tech peut être remplacée par des alternatives abordables qui suffiront dans la majorité des cas :

  • Arceaux anti-bruit : 20 à 27 dB de SNR (rapport signal/bruit)
  • Bouchons réutilisables pré-formés : 17 à 30 dB
  • Bouchons jetables mousse : 30 à 36 dB
  • Casques anti-bruit passifs : 26 à 36 dB

Il est ainsi possible de se protéger à l’aide des solutions classiques à des expositions permanentes allant jusqu’à 120 dB.

 

 

 

 

Bookmark and Share

5 thoughts on “Santé : bien se protéger contre le bruit

  1. Répondres Benoit Deveaux 22 mai, 2013 10 h 33 min

    J’ai travaillé pendant 5 ans dans une usine automobile, en tant que technicien de maintenance… On était bien équipé en protection auditive à disposition, mais les arceaux étaient les plus populaires…

    J’ai un collègue qui a eu des acouphènes pendant 6 mois après une opération de maintenance au département d’emboutissage, juste parce qu’il avait mal mis son casque… faut pas rigoler avec ça !

  2. Répondres CurveLove 13 déc, 2013 13 h 14 min

    Je peux dire qque cсe n’est guère faux !!!

  3. Répondres Thierry 6 fév, 2014 16 h 53 min

    Јe remarque tout de suite que vous connaissez bien le thème

  4. Répondres divergententrai 28 mar, 2014 14 h 07 min

    Uոe fois de plus un post effectivement plɑisant

  5. Répondres richard 2 sept, 2015 15 h 33 min

    Le bruit au travail est une nuisance souvent intolérable. Il provoque une gène une menace pour la santé, il rend insupportable la qualité de la vie au travail et peut compromettre gravement la sécurité des travailleurs : Lutte contre le bruit sur les lieux de travail : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/lutte-contre-le-bruit/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=43&dossid=111

Leave a Reply