Dans les coulisses de la maintenance de l’A380 par Air France

Les compagnies aériennes assurent eux-même bonne partie de la maintenance de leur flotte. Air France étend son champ d’action en proposant de gérer la maintenance de la flotte d’autres compagnies aériennes, et propose un clip présentant les coulisses de la maintenance technique de l’Airbus A380, dont la compagnie possède 8 appareils.

A ces huit A380, Air France espère pouvoir ajouter de nombreux autres avions provenant d’autres compagnies aériennes, afin de rentabiliser la lourde installation industrielle, plaçant ce centre de maintenance à la pointe de la technologie.

On peut deviner entre les lignes l’utilisation des dernières techniques de maintenance, une organisation fortement optimisée et l’utilisation d’une GMAO performante.


Transcription des commentaires de Hervé Page, vice-président Line Maintenance AFI chez Air France

L’introduction d’un avion comme l’A380 est toujours l’occasion pour une entité comme la nôtre de se reposer des tas de questions sur ses processus, sur son métier sur le positionnement que l’on veut donner à notre activité MRO (Maintenance, Repair & Overhaul : maintenance, réparation et révisions)

Sur la partie avion, Air France a développé les infrastructures industrielle des plus performantes pour le moment au monde, un nouveau système d’information qui permet d’augmenter l’efficacité et a refondu la quasi-totalité de ses processus de traitement technique sur cette année ça nous a donné l’occasion de réfléchir quant au développement de processus de plus en plus électroniques permettant de s’affranchir le plus possible du papier.

On a développé une activité centrée sur l’avion en essayant de minimiser les flux au tour de l’avion et les temps d’intervention à la fois des gens qui travaillent directement sur l’avion mais aussi des logisticiens autour, les magasins, les ateliers supports, etc.

Sur la partie équipements, la Join Venture (entreprise commune) développée avec Lufthansa Technik permet là aussi aussi d’optimiser le coût du support équipements et enfin sur la partie moteur la coopération industrielle mise en oeuvre avec le constructeur Engine Alliance il permet être leader à terme sur le marché de l’entretien du GP7000.

Air France s’est clairement donné les moyens d’une part d’être performant lors de l’entretien de sa propre flotte d’A380 mais aussi d’être leader et également attractif sur le  marché de l’entretien des A380 pour des clients tiers.

Je crois pouvoir dire aujourd’hui pour bien connaître l’installation industrielle de ceux qui nous ont précédés sur l’entretien de l’A380 que l’on dispose pour le moment du plus bel outil industriel adapté à l’A380 au monde aujourd’hui.

Bookmark and Share