La maintenance prévisionnelle en développement chez Bosch

Produire plus en éliminant un maximum de panne, voilà un des piliers de l’industrie 4.0. L’usine Bosch de Moulins-Yzeure, en Auvergne, prend ce chemin et se donne l’objectif zéro panne grâce à la maintenance prévisionnelle.

Réduire au maximum la maintenance curative, et donc les arrêts consécutifs aux pannes, est un objectif suivi par la plupart des industriels. La maintenance systématique permet de réduire considérablement les pannes, mais cela ne suffit pas toujours. La maintenance prévisionnelle (maintenance prédictive par anglicisme) est le meilleur levier de consolidation de la maintenance, permettant de réduire le risque de panne à presque zéro.

Bosch a développé une expertise en maintenance prévisionnelle, notamment en développant des capteurs pour véhicules.

Bosch a développé une expertise en maintenance prévisionnelle, notamment en développant des capteurs pour véhicules.

Des capteurs installés sur les machines existantes

Si les nouvelles machines industrielles intègrent de plus en plus des mécanismes de prévision de panne, renouveler son parc d’équipement n’est pas nécessaire pour rendre sa maintenance plus intelligente. L’usine Bosch de Moulins-Yzeure, par exemple, a fait le choix d’installer un réseau de capteurs sur ses équipements existants, malgré un âge moyen de 15 ans. Le site de production, qui emploie 300 personnes à la fabrication de systèmes de freinage EPS (amélioration de trajectoire des véhicules), possède déjà un réseau de capteurs capable de suivre la production et d’alerter de la présence des pannes.

Un travail progressif, à décider en amont

Ces capteurs, essentiellement des capteurs de vibration, étudieront tout d’abord le comportement normal des machines, afin de déceler ensuite les comportements suspects pouvant amener à une panne. Une démarche d’apprentissage, donc nécessairement progressive, mais dont les résultats positifs sont mesurables dans les 2 à 3 ans qui suivent leur installation.

Éliminer également la maintenance superflue

mobilite-webLa maintenance prévisionnelle ne sert pas qu’à augmenter le taux de disponibilité des équipements, et donc des lignes de production. C’est aussi un outil permettant de détecter les opérations de maintenance systématique superflues, et donc d’améliorer l’efficacité du service maintenance.

Combiné à une GMAO capable de gérer et planifier les travaux prévisionnels, la mise en place d’un système de maintenance prévisionnelle ou prédi

ctive est aisé, montre un résultat et donc un retour sur investissement plus rapidement.

Bookmark and Share