Europe : le surgelé progresse ! 1

Si autrefois le surgelé était considéré comme produit de moindre qualité, la tendance est plutôt à la hausse, ce que les chiffres allemands tendent à confirmer.

Le surgelé : nouveau symbole de qualité alimentaire


L’image du surgelé à beaucoup évolué avec le temps. L’image de ces produits longue conservation a longtemps été ternie par une image « low-cost », toujours comparé aux produits frais. Ce sentiment est d’ailleurs toujours très présent concernant les viandes, disponibles en conditionnement de très grande taille avec des packagings longtemps négligés.
Au fil du temps, particulièrement ces dernières années, les enseignes spécialisées comme Picard ou Thiriet ont déployé de grand efforts de présentation et de qualité de produit, se plaçant progressivement dans un créneau haut de gamme, en développant l’aspect « traiteur » de leurs produits. Les services de livraison (Crocgel, Toupargel) et les enseignes de grandes distribution ont depuis emboîté le pas, afin de redorer le blason de la gamme des surgelés

Une qualité à moindre prix

La hausse des prix de l’alimentaire depuis le début de la crise économique poussent les consommateurs à se tourner vers des produits plus abordables. Les surgelés, notamment les produits de base, ont l’avantage d’avoir un coût lissé par la conservation, permettant à tous de profiter des fruits et légumes hors saison à prix maîtrisé.

De plus, l’appétence croissante des européens pour les plats préparés, dû au rythme de vie et de travail toujours plus actif, a permis aux plats surgelés de qualité de rapidement séduire le marché. Les avantages du surgelé ? Des matières premières de bonne qualité disponible toute l’année et une conservation dénaturant moins les qualités organoleptiques des aliments que l’appertisation (conserves).

Ainsi, le marché du surgelé Allemand à connu une progression de plus de 3% en un an, particulièrement sur les produits premiums.

A noter que les Français ne consomment que 37 kg de produits surgelés par an et par habitant, quand le chiffre frôle les 41 kg en Allemagne, 47kg en Espagne et… 80kg au Royaume-Uni ! Un marché qui peut encore progresser dans l’hexagone, à n’en pas doûter !

 

 

 

Bookmark and Share

One comment on “Europe : le surgelé progresse !

  1. Répondres Maintenance Manager 20 mai, 2013 4 h 28 min

    Chapeau pour ce sublime article. Le sujet m interesse aussi et je doit admettre que le votre est une reference.
    Au plaisir.

Leave a Reply